Adhérent hors France métropolitaine
Claude Pothin - restaurant Makassar sur l'Ile de la Réunion

Quel est votre vision depuis l'Ile de la Réunion de la gastronomie en France ?
Depuis l'Ile de la Réunion la gastronomie française reste une référence, recherchée et admirée, mais on la sent également évoluer avec l'ouverture sur le monde, une mondialisation évidemment présente aussi dans la gastronomie.

Quel état des lieux pouvez-vous faire de la gastronomie à l'Ile de la Réunion ?
L'Île de la Réunion, en tant que département français d'outre-mer, revendique son appartenance à cette gastronomie française, mais avec ses spécificités liées à ses produits et à la mixité de sa culture et de ses traditions, mixité qui se retrouve aussi dans sa gastronomie par ses origines françaises mais aussi indiennes, chinoises et africaines.

Comment se fait le sourcing de vos produits ?
Nous travaillons quasi exclusivement avec des producteurs locaux, notre engagement environnemental privilégie les circuits courts et la recherche d'artisans de qualité, notamment dans la production de produits bio. De plus l'exceptionnelle diversité de l'ile en fait un terroir très riche sur de très nombreux produits (mer / terre / fruits et légumes, épices...).
Seuls quelques rares produits non présents sur l'Ile peuvent être importés, mais de façon marginale.

Quels sont les particularités que vous rencontrez par rapport aux restaurateurs en France métropolitaine ?
Nos avantages: richesse du terroir, métissage de nos savoir-faire, influences multi-cuturelles.

Nos inconvénients : notre éloignement, notre île a du mal à être reconnue comme une région de France à part entière, avec sa gastronomie, son savoir-faire, son terroir et ses produits uniques. Il suffit par exemple d'observer le total désintéressement des guides gastronomique vis à vis de notre île pour s'en convaincre.

Claude Pothin - restaurant Makassar sur l'Ile de la Réunion

TOUS LES TÉMOIGNAGES