« La diversité est un engagement politique »

29 mai  |  La presse en parle

Par Vincent HERVE

" "Si un restaurateur ou un producteur postule pour devenir membre du Collège culinaire de France et me demande ce que ça va lui rapporter, je lui dis : rien ! » Directeur général de cette association nationale, Christian Regouby a le sens de la formule. Qu’il nuance : « Rien, sauf qu’il va améliorer la qualité de ce qu’il fait et créer de la valeur ajoutée relationnelle. »
Créé en 2011, le Collège culinaire de France revendique 1 500 restaurateurs et 500 producteurs de produits de bouche à travers la France. « 80 % des restaurateurs français travaillent de la nourriture industrielle. Nous pensons, nous, qu’il y a une alternative, qui s’appelle la diversité du patrimoine culinaire artisanal. Elle est au cœur du vivant. C’est un engagement politique, une certaine vision du monde. C’est pour cela que nous ne demandons de subventions à personne et que nous réclamons à nos membres 1x par jour. »

Le restaurateur du Crotoy, Johann Lecoq, est un des 60 professionnels des Hauts-de-France membres du Collège culinaire de France. Ce lundi 29 mai, son établissement en a accueilli une quarantaine pour une journée de travail. "

Pour consulter la suite de l'article, cliquez ci-dessous.

Source